Formations subventionnées en bretagne dans les métiers de la sécurité privée

Le Centre Canin de Cast recrute 16 stagiaires pour des formations subventionnées et rémunérées par le conseil régional de Bretagne dans les métiers de la Sécurité Privée sur des titres professionnels : Agent cynophile de sécurité en Intervention, Agent de prévention en évènementiel palpation de sécurité et SSIAP 1 trois certifications ( diplômes donnant cartes professionnelles) . Télécharger le livret d'information du centre

Synthèse des primes et indemnités dans les métier de la sécurité privée

Synthèse des primes et indemnités dans les métiers de la sécurité privée

Synthèse des primes et indemnités dans les métiers de la sécurité privée centre canin de cast news luc henaff

Le centre canin de cast vous propose une synthèse des primes et indemnités en cours dans la profession des métiers de la sécurité privée en regard des dispositions légales conventionnelles. Consultez et pdf téléchargez la Grille de salaires 2011-12-13

 

 

REMBOURSEMENTS FORFAITAIRES DES AGENTS DE SÉCURITÉ CYNOPHILE : obligatoirement applicable depuis le 1er février 2003

Dans le cadre des négociations relatives à l'évolution des salaires pour l'année 2003 (Accord du 27 septembre 2002), les partenaires sociaux avaient également souhaité augmenter les remboursements forfaitaires des agents conducteurs de chien de garde et de défense, restés inchangés depuis 1987.

Ainsi, depuis le 1er février 2003, suite à l'arrêté d'extension de l’Accord du 27 septembre 2002 paru au JO du 4 janvier 2003, les montants des remboursements forfaitaires des agents conducteurs de chien de garde et de défense définis à l'article 7 de l'annexe IV de la Convention Collective des Entreprises de Prévention et de Sécurité sont donc les suivants :

  • 0,61 Euros au lieu de 0,46
  • 0,80 Euros au lieu de 0,686
  • 1,06 Euros au lieu de 0,91

 PRIME DE PANIER : AUGMENTATION POUR 2011, APPLICABLE À PARTIR DU 1ER MARS 2011

 L'accord du 21 octobre 2010 signé par SNES-USP-SESA et UNSA-FO-CFE CGC pour les organisations salariales, porte le montant de la prime de panier à 3,3 euros à partir de vacation de 6 heures (contre 3 euros auparavant pour 7 heures ). Cet accord est obligatoirement applicable à partir du 1er mars 2011. (Arrêté du 14 février 2011)


PRIME TEMPS D’HABILLAGE ET DE DÉSHABILLAGE : obligatoirement applicable depuis le 1er avril 2001

L'activité de prévention et de sécurité étant soumise à un encadrement réglementaire spécifique prévoyant l'obligation pour le personnel de porter dans l'exercice de ses fonctions un uniforme, il a été décidé selon l’Accord du 30 octobre 2000, étendu par arrêté du 21 février 2001 paru au JO du 3 mars 2001 et en application des dispositions résultant de la loi du 19 janvier 2000, d'octroyer une prime dont la valeur est fixée forfaitairement à 19,82 Euros/mois sur la base d'un horaire mensuel de 151 h 67.

Cette prime est proratisée en fonction du nombre d'heures prestées par le salarié, son montant en valeur (0,1311 Euro par heure de prestation effectivement réalisée) demeure identique quels que soient le salaire et/ou le coefficient du salarié.


PRIME D’ANCIENNETÉ OBLIGATOIRE

Selon l’article 9.03 de la Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et de Sécurité, une prime d'ancienneté est accordée aux agents d'exploitation, employés, techniciens et agents de maîtrise. Cette prime, s'ajoutant au salaire réel, est calculée sur le salaire minimal conventionnel de la qualification de l'intéressé aux taux suivants :

  • 2 p. 100 après quatre ans d'ancienneté dans l'entreprise ;
  • 5 p. 100 après sept ans d'ancienneté dans l'entreprise ;
  • 8 p. 100 après dix ans d'ancienneté dans l'entreprise ;
  • 10 p. 100 après douze ans d'ancienneté dans l'entreprise ;
  • 12 p. 100 après quinze ans d'ancienneté dans l'entreprise.

Le changement du taux de la prime intervient le mois qui suit la date anniversaire de l'entrée dans l'entreprise ou le mois même de la date anniversaire si le salarié est rentré le premier jour travaillé du mois.


TRAVAIL DU DIMANCHE

Application obligatoire depuis le 1er juillet 2004

Depuis le 1/07/2004, toutes les entreprises de Sécurité Privée doivent appliquer - comme cela existait déjà dans la majorité des Branches Professionnelles - une nouvelle mesure sociale destinée à compenser le travail du dimanche, pour toutes les heures comprises entre 0 et 24h.

Il s’agit là d’une décision conventionnelle résultant de l’Accord Paritaire du 29/10/2003, conformément aux engagements pris dans l’Accord Paritaire du 27/04/2000 et confirmés dans le cadre de la Plate-Forme Sociale 2000 (Accord Paritaire du 30/10/2000).

Cette mesure se traduit dès le 1er juillet 2004, par un surcoût horaire de :

  • + 10% au titre de la majoration salariale horaire
  • + 4% au titre de la perte d’allègements de charges sur cette majoration

En conséquence, une heure de jour du dimanche coûte 14% de plus qu’une heure de jour hors dimanche. Il est à noter que cette majoration du dimanche est cumulable, le cas échéant, avec la majoration pour travail de nuit ainsi qu’avec la majoration pour jours fériés.


 TRAVAIL DE NUIT

Compensation obligatoire de +10% depuis le 1er juin 2002

C’est, conformément à la «Plate-Forme Sociale de la Sécurité Privée» et dans le cadre de l’Accord du 25 septembre 2001 étendu par un Arrêté du 3 mai 2002 (JO du 31 mai 2002), que la profession a instauré la compensation obligatoire du travail de nuit.

Ainsi, depuis le 1er juin 2002, les heures effectuées dans la plage 21 heures - 6 heures, sont obligatoirement majorées de 10% (pourcentage calculé sur la base du taux horaire minimum conventionnel correspondant au coefficient de l'intéressé) et bénéficient d’un repos compensateur (RC) de 1% par heure de nuit.

Partager sur :